Une Bonne Alimentation

Les cinq principes du yoga

Le végétarisme

En plus d’être responsables du développement de notre corps physique, les aliments que nous mangeons affectent profondément notre esprit, nos sens, ainsi que notre environnement. Familiarisons nous d’abord avec les principes essentiels.

L’alimentation yogique

L’alimentation yogique est lacto-végétarienne. Elle est composée d’aliments naturels purs, faciles à digérer et qui favorisent une bonne santé. Les repas sont simples pour faciliter la digestion et l’assimilation des aliments. Le traitement, le raffinage et trop de cuisson réduisent souvent à néant une grande partie de la valeur nutritive de nos aliments. Les besoins nutritionnels se regroupent en cinq catégories : les protéines, les hydrates de carbone, les minéraux, les graisses et les vitamines. Il est recommandé d’avoir une certaine connaissance de la diététique afin d’équilibrer notre régime alimentaire. Manger des aliments issus directement de la nature, cultiver dans des sols fertiles (de préférence organiques, sans produits chimiques ni pesticides) permet de répondre à nos besoins nutritionnels de manière plus efficace.

Les bienfaits pour la santé

Le soleil est la source d’énergie de toute vie sur notre planète ; il nourrit les plantes (le sommet de la chaîne alimentaire) qui sont ensuite consommées par des animaux (végétariens), qui sont ensuite consommés par d’autres animaux (carnivores). La nourriture au sommet de la chaîne alimentaire, directement nourrie par le soleil, favorise la vie et est la plus riche en énergie. La chair animale est considérée comme source d’alimentation “secondaire” et donc inférieure. Les aliments naturels (fruits, légumes, graines et noix) possèdent, en quantités variables, des proportions différentes de ces nutriments essentiels. Ces sources de protéines sont facilement assimilées par l’organisme. Qui plus est, les yogis s’accordent à dire que les sources secondaires sont souvent plus difficiles à digérer et ont moins de valeur nutritive.

Des protéines en quantités suffisantes ?

La réponse est oui. Les gens ont souvent peur de manquer de protéines. Il faut noter que la qualité de la protéine est beaucoup plus importante que la quantité. Les produits laitiers, les légumineuses, les noix et les graines sont une excellente source de protéines. Les quantités que ces aliments comprennent sont plus que suffisantes.

Simple, naturel, frais

Voici une devise saine : “Mangez pour vivre, ne vivez pas pour manger”. Il est essentiel de comprendre que le but de la nourriture est de nous donner du prāṇa, de l’énergie vitale. Ainsi, le meilleur plan nutritionnel pour les élèves de yoga est le suivant : une alimentation simple composée de produits frais.

Effets subtils

Les yogis sont très conscients de l’effet subtil que les aliments ont sur l’esprit et sur le corps énergétique en général. Ils évitent donc les aliments trop stimulants, préférant ceux qui rendent l’esprit calme et qui aiguisent l’intelligence. Celui qui emprunte sérieusement le chemin du yoga devrait également éviter la viande, le poisson, les œufs, les oignons, l’ail, le café, le thé noir, l’alcool et les drogues.

Bien sûr, tout changement alimentaire doit être réalisé progressivement. Commencez par intégrer à votre alimentation plus de légumes, de graines et d’oléagineux et réduisez progressivement votre consommation de viande.

De nombreux bienfaits

L’alimentation yogique participe à la bonne santé de l’individu. Elle joue un rôle positif sur l’intelligence et procure un calme mental. Pour bien comprendre l’approche de l’alimentation yogique, nous devons nous familiariser avec le concept des 3 guṇas, les 3 qualités de la nature.

Pour en savoir plus :

•   Le Grand Livre du Yoga de Swami Vishnudevananda